Non classé

J’ai testé « Leçons de cuisine » en life

7 août 2008

Je vous ai déjà parlé du jeu il y a un bon moment. Et désormais, c’est testé. Et approuvé ?

A voir. C’est vraiment lorsqu’on s’y met qu’on peut voir les carences du jeu.
Il faut savoir que je suis totalement newbie en cuisine ! Je n’aime pas ça tout simplement parce que je m’ennuie à attendre que ça cuise, etc.
Avec Leçons de cuisine, je me suis découvert une nouvelle passion. La présence de la DS l’air de rien est une présence supplémentaire et l’aspect ludique fait qu’on se sent vraiment en pleine occupation.

Mais il y a tout de même quelques points faibles.


Tout d’abord, j’avais parlé de l’aspect pratique du micro pour pouvoir avancer dans la recette sans devoir toucher à la DS avec nos mains pleines d’aliments coulants. Effectivement, c’est pratique. SAUF que ce micro est hyper sensible donc lorsqu’on commence à hacher gentiment nos aliments avec un bon gros couteau de cuisine, cela fait trop de bruit pour monsieur le cuistot qui nous balance à tout va des « pardon ? » et retourne constamment en arrière dans la recette.
Je peux vous affirmer que devoir répéter constamment « étape suivante » rien que pour arriver à l’étape où on était avant que ce petit cuistot ne s’emballe est assez contraignant. On aura vite fait de se laver les mains pour reprendre notre bon vieux stylet et cliquer sur « étape suivante » pour retrouver notre position initiale.
Vous voyez déjà le truc avec le couteau… Alors imaginez ce que ça donne quand 4 personnes parlent dans la cuisine…
Quelle est la solution ? La meilleure que j’ai trouvé est de refermer la DS une fois qu’on a bien mémorisé l’étape à réaliser. Mais cela implique d’y toucher et donc d’avoir les doigts suffisamment propres.

Autre inconvénient du jeu: les explications. Elles ne sont pas toujours suffisamment complètes pour des débutants. C’est du style « Prenez une casserole, portez l’eau à ébullition et faites cuire les épinards ». Ca peut sembler con comme ça mais pour celui qui n’a jamais cuit d’épinards -à savoir, moi- ce n’est pas évident de savoir quand c’est cuit…
Et c’est comme ça pour chaque chose à cuire. Finalement, ce qui est le mieux expliqué, c’est comment il faut hacher des oignons ou peler une gousse d’ail…

Au même titre que les carences en explications, il y a les carences en rappels. Car oui, on a une belle petite liste de courses à se préparer quand on voit la liste des ingrédients et qu’on coche ce qu’on n’a pas. Mais aucunement dans la recette, on nous rappelle les quantités.
Donc c’est « éplucher l’ail », « éplucher l’oignon », « enlever les tiges des épinards ». Il faut chaque fois retourner voir dans la liste des ingrédients les quantités qu’on doit utiliser.
Et puis les quantités… On voit qu’il y a des algorithmes derrière tout ça. Parce que bon, battre des oeufs je veux bien. Mais battre un oeuf et demi … C’est un ou deux quoi

Comme vous pouvez le voir, le soft possède donc quelques défauts qui ne sont pas négligeables pour des débutants.
Last but not least, le manque de vue d’ensemble des étapes à réaliser est tout de même assez handicapant. Le mieux est de parcourir toutes les étapes plusieurs fois pour avoir déjà mémorisé la recette et connaître l’enchaînement des étapes. Car une fois qu’on a commencé, c’est beaucoup plus compliqué de revenir à une vue d’ensemble.
Et une petite dernière pour la route: le temps de préparation indiqué est totalement faussé. Ils ne prennent de toute façon pas le temps de cuisson en compte. Et il faut déjà être un pro pour réaliser la recette dans le temps indiqué.

Ma note finale pour ce jeu est tout de même assez positive car il a réussi à me mettre à la cuisine. Mais il ne remplace pas un bon livre de recettes traditionnel.
A utiliser pour des recettes plutôt faciles.

Ma première recette a été un taboulé et l’expérience a vraiment été sympa. Temps indiqué: 40 min et moi j’en ai peut-être utilisé 60 à moi toute seule.
Puis j’ai vu trop grand. J’ai voulu faire des cannellonis. Temps de préparation indiqué: 60 min.
Temps que j’ai utilisé: 3h ! Et encore car mon père, ma soeur et le Zom étaient dans la cuisine à m’aider.

Vous pouvez voir le résultat:

Image hébergée par servimg.com

Dans ce plat « de sauce », il y a des cannellonis. Dans l’assiette ça faisait pas autant « inondé de sauce ». Mais j’avais tellement faim que je n’ai pas eu la patience de prendre une autre photo des cannellonis dans l’assiette

Verdict final: l’avantage de Leçons de Cuisine est qu’il nous fait découvrir de nouvelles recettes. Mais le soft n’est pas aussi accessible aux débutants que ce qu’il dit. Prenez donc des recettes à l’échelle de vos capacités, quitte à augmenter en difficulté lorsque vous aurez acquis plus d’expérience

P.S: rien à voir mais aujourd’hui, c’est l’anniversaire du Zom

  • Lucas 7 août 2008 at 16 h 22 min

    Ca ne remplace pas non plus les bons petits plats de nos mamans !

  • missash 7 août 2008 at 18 h 55 min

    Bon annoversaire à lui alors !!!!
    Rien de tel qu’un livre de cuisine alors… mais bon j’aimerais quand même une nintendo DS !!!

    Dernier billet de missash: Un autre fameux été

  • lowett 9 août 2008 at 14 h 03 min

    @Lucas: ah ça c’est clair ! Mais un jour c’est moi qui serai Maman et qui devra faire de bons petits plats Autant commencer à m’entraîner :p

    @missash: alala tu en as envie hein de la Nintendo DS Dès que tu as le budget, fonce ! C’est vraiment un bon investissement