Non classé

Deuil de blog

28 novembre 2007

Coucou les amis !
Me revoilà sur WordPress, on ne change pas une équipe qui gagne

Pour un bref rappel des évènements, mon hébergeur actuel a été victime de cybercriminalité. Un hacker l’a attaqué et a supprimé, sans scrupules, toutes les données. Je vous invite à visiter la page d’Olympe Network pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé.
Je suis en deuil de mon blog, ça fait très bizarre de ne plus l’avoir. On m’a pris quelque chose contre mon gré, et on me l’a détruit.
« Empty » de Cranberries résume très bien mon état du moment…

Je me retrouve SHF, Sans Hébergeur Fixe. Je compte bien retourner chez Olympe Network quand leur service sera rétabli alors je me suis dis que je n’allais pas trop me compliquer la vie dans la course à l’hébergeur miraculeux en cette période troublée de pré-blocus et j’ai choisi la simplicité: WordPress préformaté. J’y suis habituée.
Il y a déjà beaucoup d’options et de thèmes, je n’ai pas besoin de plus. Cependant, pour ceux qui connaissent la ptite combine, Google Adsense n’est pas permis ici et je n’ai vraiment pas envie de courir après un hébergeur rien que pour ça. Cependant, via la redirection http://lowett-stuff.c.la vous tomberez sur mon blog de secours où il y a une annonce J’y mettrai également des infos sur le « relèvement » d’Olympe-Network, ça vous fera une raison supplémentaire d’y aller mais je ne promets pas de mises à jour régulières.

Vous allez donc retrouver ici un combiné de ce qu’étaient mes deux blogs depuis peu. Je pense que ça restera d’ailleurs comme ça définitivement (un seul blog). Début 2008 j’espère retrouver mes marques avec Olympe Network qui, je l’espère, ne sera pas anéantie par ce mauvais hackeur.

L’adresse du blog est donc: http://lowett.wordpress.com
Je vous invite à utiliser la redirection http://www.lowett.be car si jamais il y a quoi que ce soit comme problème, je redirige toujours vers un autre endroit.
N’hésitez pas non plus à abuser des flux RSS

Ne nous laissons pas abattre par un acte de piraterie aussi abominable !
Vive le blogging !
Ca ne m’arrêtera pas…