Je me pomponne

Le bio pour avoir de beaux cheveux

4 novembre 2011

Avec mes cheveux, je suis super stricte. Quand j’ai découvert les produits Lush, des « cosmétiques frais faits main » j’ai été séduite par le concept tout de suite. D’un shampooing solide à un autre, en passant par Big et autres shampooings liquides, je me suis retrouvée avec une panoplie de produits assez complète. Au point de n’acheter plus que chez eux les produits pour mes cheveux pendant deux ans et n’aller que dans des salons de coiffure bio. Sauf que.

Dans ma tête de brune au balayage tie-and-dye tirant sur le blond, j’ai assimilé le « cosmétiques frais faits main » au bio. Me disant « ras le bol des saletés chimiques » je n’ai pas réalisé qu’avec ces produits-là, j’en imposais toujours à ma tignasse quotidiennement. Oui, quotidiennement, car je me lavais les cheveux tous les jours.  Par exemple, les shampooings solides sont composés en grande partie de produits naturels. Cependant, ils contiennent du laurylsulfate, assez décapant et qui peut causer des affections de la peau ou de cuir chevelu. (Lire : Le sodium laurylsulfate un danger présent)

Maintenant que je les laisse pousser, j’en ai juste marre de devoir les laver tous les jours. J’ai réussi à espacer les shampooings à tous les deux jours pendant quelques semaines, mais là depuis quelques jours mes cheveux recommencent à regraisser et à demander un shampooing quotidien.

Me rendant compte que mes produits Lush n’étaient pas bio, j’ai décidé de changer de shampooing. Et parce que les cheveux ne se nourrissent pas que par le shampooing, j’ai également jeté un œil du côté de l’alimentation.

 

Un shampooing doux bio autorise les lavages quotidiens

A force de me laver les cheveux tous les jours, j’ai fini par développer un complexe du « si je ne me lave pas les cheveux le matin je ne me sens pas propre ». Sauf qu’une idée commune veut que se laver les cheveux tous les jours, c’est mauvais. C’est mauvais ok, mais à cause des produits qu’on utilise ! Comme pour le moment mes cheveux regraissent tous les jours, j’ai cherché un shampooing bio qui permet un usage quotidien.

Mon choix s’est porté sur celui-ci : le shampooing Logona Daily Care Aloe + Verveine

Je l’ai trouvé chez Sequoia, à Stockel, au prix de 6,10 euros. C’était un des moins chers parmi les shampooings vendus là-bas.

A l’aloès et la verveine, il permet un lavage quotidien par sa douceur. Il ne va pas décaper mes cheveux comme d’autres shampooings chimiques. Surtout que ces agents chimiques, c’est ce qui contribue pour beaucoup à nos problèmes de cheveux gras, pellicules, etc.

Je commence seulement à l’utiliser. Il sent d’ailleurs divinement bon ! Cela vous intéresse que je fasse un petit topo plus tard dans un prochain article ? 

 

Une soupe « beaux cheveux »

Il fait super doux pour la saison mais pourtant nous sommes en novembre et nous ne sommes jamais à l’abri d’une subite dégringolade des températures.

A partir de l’automne et jusqu’à la moitié du printemps, j’adore manger des soupes. J’ai donc regardé de ce côté-là ce que je pouvais faire pour apporter à mes cheveux ce dont ils ont besoin pour être beaux.

Voici la recette d’une soupe « beaux cheveux » que j’ai trouvée dans « Les meilleures soupes des paresseuses« .

A la base il s’agit d’une soupe « teints fatigués », mais la fatigue a pour effet d’avoir les cheveux plats et ternes. La soupe est composée de légumes  riches en vitamines A et C. Et c’est la vitamine A qui rend les cheveux beaux, souples et brillants

Pour 4 personnes :

  • 2 petits blancs de poireau
  • 2 pommes de terre
  • 300 grammes de cerfeuil
  • 2 poignées d’oseille
  • 2 oignons
  • 1 litre de bouillon
  • Huile
  • Sel, poivre
  • 1 bouquet de persil plat et des amandes effilées pour agrémenter

1. Laver, éplucher et couper les pommes de terre en petits dés. Rincer et émincer finement les poireaux.
2. Rincer l’oseille et le cerfeuil à l’eau claire. Hacher grossièrement.
3. Eplucher et émincer finement les oignons.
4. Dans une marmite, faire revenir les oignons et le poireau dans un fond d’huile chaude pendant 5 minutes. Ajouter le cerfeuil et l’oseille et les faire fondre à feu doux. Ajouter les pommes de terre. Bien mélanger.
5. Couvrir avec le bouillon. Porter à ébullition puis poursuivre la cuisson à feu doux pendant 25 minutes.
6. Mixer et rectifier l’assaisonnement si besoin.
7. Hacher grossièrement le persil et en parsemer la soupe au moment de la servir.
8. Ajouter des amandes effilées selon l’envie. Les amandes sont aussi un aliment très bon pour les cheveux.

Sympa non ?

Pour un prochain article, une recette de soupe « spéciale beauté » vous intéresse-t-elle ?  

  • The Geek Whisperer 4 novembre 2011 at 9 h 59 min

    Je me demande si le « regraissage » des cheveux change selon les produits qu’on utilise.
    Je suis aussi abonnée au lavage tous les deux jours et ça

  • annouchka 4 novembre 2011 at 16 h 38 min

    Je n’ai encore jamais essayé le bio pour les cheveux. Avant, je me lavais les cheveux tous les jours aussi, et puis cpmme toi, quand ils ont commencé à devenir plus longs, c’était devenu une vraie corvée et j’ai espacé les shampoings. J’attache mes cheveux le 2 ème jour et basta… D’ailleurs, as-tu essayé le shampoing sec ? J’ai acheté une bombe Klorane récemment, ça ne remplace pas un vrai lavage de cheveux sous la douche mais ça dépanne énormément les jours de flemme

    Autrement je compatis, les cheveux gras sont mon combat quotidien aussi

    • Anonyme 4 novembre 2011 at 20 h 09 min

      Je fais comme toi, je les attache le 2ème jour. Sauf que là c’est au point que même attachés, on voit que les racines sont grasses… Oui c’est glamour je sais Avec ce nouveau shampooing bio ça va un peu mieux, je vais continuer à l’utiliser pour voir. Je n’ai jamais testé le shampooing sec par contre. Peut-être que ça pourrait effectivement dépanner pour ce problème de racines grasses…

  • Odile Sacoche 4 novembre 2011 at 21 h 43 min

    Oh uiiiiiiiiiiiiii balance les articles beautés bio !!! Moi je suis a fond dedans capillairement parlant. Mais comme j’ai acheté du LUSH, je me dois de d’abord les finir (petit bonhomme triste). Donc le Bio 100% est un peu retardé.

    Cependant, on conseille de passer au chimique à du Lush, et du Lush à du bio. Parce que sinon le cheveux il parait tout bizarre. J’avais écris un article la dessus (enfin du moins partie) il y a longtemps ici: http://tartinesetmoi.blogspot.com/2011/09/hair-365-chap-iii.html

  • LéaAddict 5 novembre 2011 at 23 h 32 min

    Oui je veux bien un topo sur le shampooing que tu utilises. J’ai les cheveux gras et je les lave tous les jours sauf dans le cas où je ne dois pas sortir alors je les lave tous les deux jours.
    Merci pour la recette de soupe !!

  • Luxe & Vintage 8 novembre 2011 at 14 h 24 min

    Lush, j’ai arrêté. Non seulement leurs prix sont (tout de même) élevés, mais j’ai également troqué ma baignoire pour une douche et donc fini les ballistics, raison n°1 pour laquelle j’allais chez Lush

  • Corail 17 novembre 2011 at 15 h 44 min

    J’avais testé Lush une fois, les odeurs m’en ayant dégoûtée ! Pour une migraineuse comme moi, c’est l’enfer.
    Sinon justement je viens de tester ce shampoing logona (j’utilise la marque depuis plusieurs années maintenant) et si j’ai été très agréablement surprise par l’odeur (généralement le point « faible » des shampoings bio) je suis déçue, je trouve qu’il lave mal les cheveux… Pour le coup je suis obligée de les laver tous les jours, c’est très pénible.
    Il a effectivement l’avantage d’être nettement moins cher que ses petits copains mais mon préféré reste le shampoing crème au bambou