J'achète Je mange

Efarmz : l’e-shop de produits bio en provenance directe de nos fermes belges

11 février 2014

Alors le bio et moi, c’est une grande histoire. Je fais à tel point une fixette dessus que dans mon entourage, tout le monde me traite de bobo, ce qui me fait beaucoup rire. Par contre, je ne prends jamais le temps d’expliquer ma démarche. C’est tellement devenu une mode, et il y a tant d’entreprises qui l’utilisent pour faire du greenwashing, qu’on oublie la volonté qu’il y a derrière. C’est pour ça que je ne devrais plus dire que je mange bio, mais que je suis plutôt adepte du slow food.

Le slow food

Le slow food est un mouvement qui a été créé en opposition à la culture des fast food où, pour rester dans le cliché, on mange des crasses préparées en quelques minutes à peine (et englouties tout aussi vite).

Ce que j’aime dans ce mouvement, c’est qu’il consiste tout d’abord à adopter une attitude écologique dans notre alimentation. C’est-à-dire manger peut-être bio, mais surtout local et de saison. Le kiwi qui a été acheminé par avion de Nouvelle-Zélande en septembre dans votre supermarché ce n’est pas l’idéal, même s’il est bio. Si vous l’achetez en saison, c’est-à-dire en hiver et au printemps, il viendra plutôt d’Italie et c’est déjà mieux pour l’environnement.

Depuis que j’ai lu l’ouvrage « Bruxelles Slow Food« , je fais donc toujours autant attention à ce que mes aliments soient bio mais aussi à leur provenance. Je privilégie au maximum les produits de mon pays (puisqu’il est petit, je ne suis pas obligée de me restreindre aux régions) et des pays voisins.

J’ai grandi dans un village du Brabant-Wallon, entouré de champs et de fermes. Je me souviens encore parfaitement de La Ferme de la Chise (pommes) ou de la Ferme d’Hacquedeau (volailles) où je suis si souvent allée avec ma mère. Mais maintenant que j’habite en ville, il est plus difficile pour moi de me rendre directement dans les fermes pour acheter leurs produits. Les marchés sont une possibilité mais depuis que je n’habite plus à distance de marche de mon marché préféré (où est présente la Ferme de l’Hosté), je n’ai pas envie de me taper les transports en commun pour y aller car je les utilise déjà toute la semaine et, honnêtement, je déteste ça. Je n’ai pas envie de prendre la voiture non plus, pour des courts trajets c’est con surtout qu’on termine toujours par s’énerver en cherchant une place de parking.

Des légumes bio

Photo provenant de la page Facebook d’Efarmz

Les produits de saison

Quand on cherche à consommer des produits locaux, on tombe forcément dans les produits de saison. Cela a été un gros changement pour moi, puisque j’ai été habituée à trouver pratiquement toujours de tout dans les supermarchés et donc à manger toujours la même chose.

Et un autre « credo » du slow food c’est de redonner du goût et de la variété à nos papilles. Pour moi qui ai toujours détesté les légumes, à part une poignée d’entre eux, et les fruits (je trouve la plupart des fruits beaucoup trop acides), cela a été une complète rééducation de mon palais. Cet hiver, j’ai fait des soupes à base de légumes que je n’ai pratiquement jamais mangés auparavant: potimarron, betteraves, panais, persil tubéreux, navets. J’ai préparé des carottes mauves pour l’apéro aussi.

Beaucoup de site proposent la commande et la livraison de paniers bio. Le problème de ceux-ci, c’est qu’on ne peut pas choisir leur contenu. Vu que je suis tout de même encore difficile, je préfère choisir ce que j’achète et y aller petit à petit. De plus, vu que je suis la seule mangeuse de légumes à la maison (l’homme ne les mange qu’en soupe ou en stoemp), les paniers bio sont souvent trop garnis pour moi. Efarmz propose biensûr des petits et des grands paniers bio, mais c’est également une épicerie/primeur en ligne.

Photo d'un potager

Photo provenant de la page Facebook d’Efarmz

Efarmz

Lorsque j’ai vu qu’Efarmz s’était abonné à mon compte Twitter, j’ai voulu voir ce que c’était par curiosité. Et j’ai découvert une vraie mine d’or : un e-shop dont les produits proviennent quasi exclusivement des fermes belges. « Certains produits sont bio, d’autres n’ont pas le label mais sont de fabrication artisanale ou issus d’une agriculture paysanne. Tous sont de saison, frais, préparés au moment de votre commande ! », peut-on lire sur leur site web. Il y a quelques produits provenant des pays voisins comme la France, les Pays-Bas ou l’Italie mais la priorité est donnée aux produits belges.

Efarmz récupère les emballages afin de minimiser l’impact sur l’environnement, et certaines communes de Bruxelles sont même livrées à vélo !

Il est possible de se faire livrer sa commande chez soi (6€ + 2,50€ de préparation de commande) ou dans un point dépôt à Bruxelles et dans le Brabant-Wallon (juste 2,50€ de préparationà. Toutes les informations sont ici.

Légumes bio à côté d'une cocotte en fonte

Photo provenant de la page Facebook d’Efarmz

La commande

J’ai passé ma première commande en novembre et j’ai depuis commandé environ toutes les deux semaines. Rien qu’en parcourant le site, j’en avais l’eau à la bouche ! Il y a de tout : fruits, légumes, charcuterie, viande, crèmerie, épicerie, pâtes, poisson. C’est génial. Pour chaque produit, la provenance est indiquée, ainsi que la mention bio si c’est le cas. Il y a parfois des conseils de conservation aussi.

On remplit son petit panier comme dans un supermarché virtuel, on valide, on paie (par Bancontact ou virement bancaire) et on choisit son moyen de livraison. Les commandes sont livrées à domicile le vendredi matin et dans les points dépot le vendredi après-midi. Je choisis toujours la livraison en point dépôt, puisque je ne suis pas chez moi le vendredi matin. Cela m’a permis de découvrir une petite pizzeria (Pizza Etc, où on ne mange pas sur place, uniquement à emporter) qui fait des pizzas bio avec les produits d’Efarmz. Ces pizzas font partie des meilleures que j’ai mangées!

Si vous vous sentez l’âme d’un(e) locavore, je vous recommande vraiment de jeter un oeil à Efarmz. J’ai toujours reçu des produits frais et de qualité, avec du goût ! Je n’ai par contre commandé que très peu de viandes, je trouve qu’elles restent malheureusement assez chères et j’essaie de trouver des alternatives aux produits carnés pour les protéines.

Efarmz propose un système de parrainage. En passant votre commande après avoir cliqué sur ce lien, je recevrai un bon de 10€ Vous pouvez aussi communiquer le code 20137511 lors de l’inscription.

Connaissiez-vous Efarmz ? Qu’en pensez-vous ? Où achetez-vous vos produits bio/locaux ?