Les moderies du vendredi

La robe loulou

28 août 2015

3 looks d’affilée, t’as vu ça ? Bon, je suis encore débutante. Toujours mal à l’aise devant l’objectif quand c’est mon homme qui shoot, et surtout mal préparée. Je voulais photographier ce look au marché et on est partis avec un appareil photo pratiquement à plat. Bon, on sauve le truc car heureusement on a pris des photos en attendant le tram et le marché était tellement bondé que j’aurais rien pu faire là-bas. Moi qui suis déjà mal à l’aise si seulement deux personnes passent… Donc voilà des photos prises à l’arrêt et dans le tram. Au final, je trouve que ça ne donne pas encore trop mal mais je te promets que je fais tout pour m’améliorer. J’apprends de mes erreurs, n’est-ce pas ?

La raison pour laquelle j’ai voulu photographier cette robe c’est que c’est un énorme coup de coeur que j’ai découvert sur le blog de Victoria, Mango and Salt. Quand il fait très chaud, j’ai parfois du mal à m’habiller car je veux porter des vêtements dans lesquels ma peau respire. Et le plus difficile, c’est encore lorsque je suis en ville où je déteste les looks qui font trop plage (je ne m’habituerai jamais à voir des gens fouler les pavés bruxellois en tongs en plastique). Et cette robe Loulou est tout ce que je cherchais ! La matière n’est ni précisée sur le site ni dans la robe mais je pense que c’est du coton. La matière est un peu épaisse, ce qui assure un beau tombé à la robe. Mais sa coupe large permet de laisser passer l’air, et c’est ça qui est top en cas de fortes chaleurs ! C’est vraiment le vêtement que je cherchais. Le plus, c’est que ce vêtement a été réalisé par la créatrice Aurélie Malau. Elle est française et créée des vêtements pour les petites filles et les femmes. Son entreprise est familiale car guidée par sa grand-mère et inspirée par ses filles. Ses créations pour enfants sont très originales car conçues pour durer dans le temps. Grâce à un système de bretelles réglables, la taille peut-être ajustée et le vêtement convient alors aux petites filles de 5 à 14 ans voire plus. Aurélie confie sur son site porter une robe pour enfant en blouse. La collection est 100% française et créée dans l’atelier situé en Vendée.

Tu vas me dire « création française », « artisanale », « ça va encore coûter un pont ». Je me suis dit exactement la même chose. Quand je le peux, j’essaie d’acheter des vêtements produits de façon équitable c’est-à-dire tout le contraire de la fast fashion. Le prix de mon vêtement doit me permettre de m’y retrouver dans mon budget mais d’offrir une rémunération juste à la personne qui l’a conçu. Et ça, c’est pas toujours évident car il y a beaucoup de bluff de tous les côtés et les prix montent très vite… Je casse le suspense tout de suite, la robe coûte 45€. Voilà. Elle est disponible en gris et en bleu marine. Il va sans dire que la bleue marine me fait vachement de l’oeil tellement j’adore cette robe. Elle existe en 2 tailles. Je fais une taille 38 ou M en général et je porte la taille 2.

T’en dis quoi ?

Dis, c’est par où qu’on va ?