Je jardine

Débuter dans le jardinage : les bons outils

10 septembre 2017

Acheter une maison a énormément changé mon quotidien, à tout point de vue. Je ne voulais pas de travaux et j’en ai bavé, mais notre maison devient enfin confortable et ce week-end je me suis dit qu’elle était devenue super agréable à vivre. J’adore y recevoir, que ce soit pour une aprem, une soirée, un week-end… Et j’ai souvent de bons échos de mes invités qui s’y sentent bien

La maison n’est pas venue seule : nous avons également un grand jardin en pente d’environ 12 ares. J’étais tellement contente à l’idée d’avoir à nouveau un jardin ! D’en finir avec les nombreuses virées au parc de la Woluwe, chargée comme un baudet, à finir par devoir rentrer parce que je dois tout simplement faire pipi.

Sauf qu’un jardin, ça s’entretient. Et c’est énormément de boulot ! D’autant plus que je n’y connais rien… J’apprends donc sur le tas, par essais-erreurs, mais pas sans conseils ni bons outils ! Grâce à un partenariat avec Wolf Garten, j’ai pu m’équiper avec des outils de qualité et j’ai vu la différence par rapport à mes outils récupérés à droite à gauche ou bien carrément achetés chez Ikea.

Comme on dit toujours qu’il n’y a pas de question stupide, je me suis dit que j’allais préparer un article avec les outils qui me sont indispensables aujourd’hui pour jardiner. Sachant que je suis encore en niveau débutant ! Binette, sarcloir, serfouette, serpette… quand on cherche un peu, que ce soit sur le net ou dans des livres, on en ressort toujours avec une liste d’outils longue comme le bras, dont on n’avait jamais entendu parler auparavant, et tout ça coûte cher alors où commencer ?

 

Nous sommes dans la maison depuis presque un an, et nous avons voulu voir chaque saison avant de commencer à faire des travaux dans le jardin. Cela nous a permis de voir son évolution, d’avoir une idée des travaux d’entretien nécessaires, de voir ce qui pousse et où. Pendant cette année, je me suis limitée à l’entretien, pas trop à la création ou aux plantations à part dans ma cour où j’ai installé plusieurs jardinières pour la fleurir.

Mes outils indispensables pour entretenir mon jardin

La tondeuse et le coupe-bordure

Alors ça, c’est la base : avoir une belle pelouse bien tondue. Nous avons récupéré une vieille tondeuse qui nous a bien dépannés, mais n’étant pas auto-tractée, tondre notre pelouse était vraiment hyper physique ! C’est François qui s’y collait, pas moi, je n’y arrivais tout simplement pas. Cette vielle tondeuse qui avait déjà bien vécu est morte de sa belle mort il y a quelques semaines.

J’ai reçu de Wolf Garten une tondeuse auto-tractée avec un moteur à essence vu la taille de notre terrain, et désormais même moi je peux tondre ! Investir dans une tondeuse de qualité et qui correspond à ses besoins, ça vaut vraiment la peine car il faut tondre régulièrement. J’ai aussi reçu un coupe-bordure qui fonctionne avec une batterie : et ça m’a changé la vie. Plus de câble qui traîne, et je peux vraiment aller partout couper ce qui dépasse et j’adore ça. Généralement François tond et moi je passe derrière pour aller là où il n’a pas pu passer avec la tondeuse.

Je reparlerai de ces deux outils dans un autre article, où je mettrai François à contribution étant l’utilisateur principal de la tondeuse Ainsi que de quelques conseils pour bien choisir sa tondeuse.

Planter et entretenir les parterres

Nous avons plusieurs parterres que nous laissons pour le moment tels quels, et nous contentons d’entretenir. Ce qui est déjà un énorme boulot : il faut couper les arbustes et autres plantes, enlever les mauvaises herbes, etc.

Le seul outil que je savais qu’il me fallait posséder est un sécateur. J’ai donc récupéré un ancien sécateur de mon beau-père. Ensuite, j’ai acheté un petit kit à outils chez IKEA et j’ai déjà pu faire pas mal de choses avec tout ça l’année dernière, juste après avoir emménagé dans la maison. Cependant, avoir des outils de qualité fait vraiment la différence et j’ai constaté au printemps de cette année la limite de mes petits outils en plastique.

J’ai reçu une griffe et un transplantoir de Wolf Garten. L’avantage de cette marque est qu’elle possède une série d’outils aux manches interchangeables appelée Multi Star. On peut donc utiliser le même outil, et changer le manche selon l’utilisation. J’utilise donc la griffe à la main avec le petit manche pour des petits travaux, mais pour des travaux de surface je l’utilise avec le manche le plus long.

Le transplantoir est génial pour les plants en motte, ce que j’ai acheté pour fleurir les jardinières de ma cour. Il est solide et sa forme allongée permet d’être assez précis.

Je compte utiliser la griffe pour travailler la terre de mon futur potager. C’est un parterre qui se trouve derrière notre garage et qui a peu d’utilité ornementale puisqu’on ne le voit pas. Les propriétaires précédents avaient un compost donc je compte dans les semaines à venir terminer de le nettoyer (nous avons profité des beaux jours de juillet pour retirer pas mal de choses), retourner un peu la terre et y répandre du compost au début et à la fin de l’automne. Comme ça, la terre sera bien nourrie pour nos plantations de printemps.

Si comme moi tu as des rosiers ou d’autres plantes un peu piquantes, n’oublie pas de t’équiper de gants. Pour le reste, j’avoue que j’aime bien me salir les mains dans la terre

J’ai également récupéré les arrosoirs des précédents propriétaires et nous avons investi dans un tuyau d’arrosage car sache-le : cette année, il n’a pas assez plu pour nos jardins. Cet été j’ai très souvent dû arroser mes jardinières, même lorsqu’il faisait moche !

Livres et conseils

J’ai récupéré plusieurs livres appartenant à ma maman mais j’ai vite compris que chaque bouquin allait un peu dans tous les sens, et je peinais à trouver quelque chose qui convienne vraiment aux nuls comme moi qui se demandent quoi faire et quand, sans partir dans tous les sens. J’ai donc reçu pour Noël l’année dernière « l’agenda 2017 du jardinier bio et son calendrier lunaire ». Alors, je suis loin d’avoir un niveau assez élevé que pour me pencher sur ces histoires de lune MAIS cet agenda est génial car il explique ce qu’il faut faire durant la première et la deuxième quinzaine de chaque mois de l’année. On peut y indiquer dans la partie « agenda » ce qu’on a fait.

Ce livre détaille ce qu’il faut faire au potager, au verger et au jardin d’ornement ce qui est top pour nous car nous avons ces 3 aspects dans notre jardin. Par exemple, durant la première quinzaine de septembre il faut :

  • Au potager : semer en pleine terre choux pommés de printemps, épinards, laitues d’hiver, oignons blancs ou rouges, radis + semer les engrais verts sur les parcelles qui se libèrent + planter les fraisiers en pleine terre + lutter contre l’oïdium des courges et courgettes (traces blanches sur les feuilles)
  • Au verger : effeuiller modérément les vignes
  • Au jardin d’onrement : planter les iris, préparer le sol pour les futures plantations de vivaces, bouturer saules et rosiers

Tu peux trouver l’édition 2017 ici et l’édition 2018 là sur Amazon. Ce sont des liens affiliés ce qui veut dire que je toucherai un peu de sous si tu achètes le livre via mon lien.

Je me suis également abonnée à la Box à Planter pendant un an. Le principe est de recevoir une boîte avec différents types de graines avec petit livret explicatif par saison. J’ai testé plusieurs semis et j’ai toujours les aromatiques que j’ai réussi à cultiver comme ça. Cependant, je préfère utiliser des plants. On voit tout de suite ce que ça va donner au niveau de la place, c’est tout de suite plus concret, etc. J’ai un bon stock de graines si je veux me relancer dans l’aventure des semis l’année prochaine donc j’ai arrêté mon abonnement pour le moment.

Voici pour mes petits indispensables en jardinage. J’expliquerai un peu plus nos projets au jardin dans un prochain article !

 

La photo d’illustration de l’article provient de Kaboompics et les autres sont les miennes. 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

  • mon oncle en Grèce

    CDA100 = code d’action Solidas