Browsing Tag

Anniel

J'achète

Shoe On The Cake: un e-shop belge pour ceux qui aiment les chaussures et Clio Goldbrenner

15 janvier 2015

Le Guide des e-shops fait partie des nombreux projets que j’ai eu pour le blog et que je n’ai pas continués (et dont je n’ose même pas dresser la liste). C’est fou comme je termine toujours par me faire bouffer parce que je ne prends pas le temps car c’est clairement un type d’article qu’il m’est facile de rédiger: il suffit que j’achète en ligne. Et crois-moi, c’est quelque chose que je fais hyper facilement

J’ai tendance à commander régulièrement aux mêmes endroits mais vu que je n’ai pas encore parlé de beaucoup d’e-shops ici, j’ai de quoi me rattraper.

Aujourd’hui, je souhaite te parler d’un e-shop belge coup de coeur: Shoe On The Cake. Je n’ai pas eu l’occasion d’avoir beaucoup de contacts directs avec des e-shops belges mais avec Virginie, oui, et c’est un vrai plaisir d’acheter à quelqu’un passionné par son métier et avec un vrai sens du service client, ce qui se perd.

shoe on the cake

Je scrutais Shoe On The Cake car deux de mes marques favorites y sont vendues: Anniel et Clio Goldbrenner. Il y a également plein d’autres chouettes marques de chaussures comme Ash, Chiara Ferragni dont j’adore les slippers, Sam Edelman et Senso. Mais c’est vraiment pour Anniel et Clio Goldbrenner que je suis arrivée là.

J’ai effectué mon premier achat lors de la vente privée de Shoe On The Cake en décembre dernier, où j’ai pu rencontrer Virginie. J’ai craqué pour une pochette rose de la nouvelle collection de Clio Goldbrenner ce jour-là et j’ai également pu voir en vrai la collection hiver et certaines nouvelles collections comme celle de Clio.

Samedi dernier, j’ai commandé un nouveau portefeuille Clio Goldbrenner également (oui, je fais une fixette et je rêve de m’offrir un Helios mais ça n’est pas dans mon budget pour le moment). Je dis nouveau parce que j’en avais déjà un, mais que j’ai foutu en l’air car je me suis rendu compte trop tard que quelque chose avait coulé dans mon sac… Le cuir a été abimé et impossible de le ravoir. J’étais vraiment super triste. Je n’ai généralement pas beaucoup de portefeuilles car j’ai très vite mes habitudes avec un, et je n’aime pas devoir tout réorganiser quand j’en ai un nouveau. Il me faut toujours plusieurs jours pour l’apprivoiser. J’ai reçu le nouveau mardi et depuis je l’ai déjà un peu apprivoisé et je dois dire qu’il est vraiment top.  J’ai reçu le portefeuille mardi donc expédition super rapide !

Mais si je te parle de Shoe On The Cake aujourd’hui, c’est parce que cette semaine j’ai pu constater à quel point Virginie était prête à aider ses clientes. J’ai commandé sur Monshowroom le jour de l’ouverture des soldes en France, c’est-à-dire le 7 janvier, une paire de snow boots Anniel. J’avais jusqu’à présent toujours acheté mes chaussures Anniel là-bas car il y avait souvent de chouettes promos. Elles étaient à -50% dès le premier jour des soldes et ça, faut le faire quand même ! Sachant que je pars au ski dimanche, j’avais une grosse semaine pour les recevoir ce qui est largement suffisant d’habitude.Sauf que j’ai cru que mon colis était perdu…

anniel

J’ai reçu l’avis d’expédition de ma commande le 9 janvier mais le suivi Bpost n’évoluait pas. J’ai contacté Bpost qui m’a dit que l’expéditeur avait seulement créé l’étiquette du colis, que celui-ci n’était pas encore dans le réseau postal. Et j’ai contacté Monshowroom sur Twitter qui a été super réactif mais dont le service client m’a répondu en gros résumé: « Bonjour Élodie (sic), je comprends votre déception, on ne sait pas où est votre colis et s’il n’a pas été localisé dans un délai de 10 jours on pourra procéder à un avoir ou à un remboursement ». Dans le genre qualité du service client, même si la réponse est rapide, on a vu mieux puisqu’elle est totalement impersonnelle et qu’on ne se sent pas du tout écoutée.

Les snow boots Anniel sont aussi vendues sur Shoe On The Cake. Du coup j’ai contacté Virginie pour lui demander si c’était possible de mettre une paire de côté et que je puisse venir les chercher moi-même, car je n’ai absolument plus confiance en Bpost. Et Virginie a répondu super rapidement pour accepter et même m’accorder une petite ristourne supplémentaire. Si ça c’est pas top !

Sauf que mon colis Monshowroom est soudainement apparu dans le réseau postal et a été livré aujourd’hui. Je te jure que j’étais presque déçue de ne pas pouvoir les acheter chez Virginie finalement… Car je préfère payer un peu plus cher mais donner mon argent à quelqu’un qui s’investit vraiment dans son travail et qui propose un top service à ses clientes.

Donc en résumé, Shoe On The Cake tu peux y acheter les yeux fermés ! L’e-shop livre aussi en France et en Italie (gratuitement!).

Les plus:

  • Une très chouette sélection de marques dont Anniel et Clio Goldbrenner
  • Un super service client: Virginie est joignable facilement, répond rapidement et fait de son mieux pour aider ses clientes.
  • Livraison gratuite en 24h en Belgique
  • Possibilité de payer via Visa, Mastercard, Paypal, Ogone et Bancontact

Les moins:

  • Honnêtement, il n’y en a pas !
J'achète Je m'habille

Mes doudous de pieds Anniel contre la vague de grand froid

2 février 2012

J’ai succombé à quelques envies lors des soldes, comme toujours, et parmi celles-ci il y avait une paire de chaussures Anniel. J’ai jeté mon dévolu sur un modèle fourré, que j’ai trouvé sur Monshowroom et qui était soldé à 40%. J’ai été bien inspirée car depuis la vague de grand froid qui nous est tombée dessus, je ne les quitte plus !

J’ai craqué sur les chaussures de la marque Anniel depuis que je les ai vues arriver sur la blogo, d’abord sur quelques blogs mode, puis un peu partout. J’ai toujours voulu m’en offrir une paire mais j’ai tardé pour une raison un peu bête : je n’avais pas les moyens d’en acheter plusieurs paires, et je n’arrivais jamais à me décider pour une seule !

Jusqu’aux soldes… Où j’ai jeté mon dévolu sur cette paire gris anthracite pour m’accompagner lors du froid d’hiver (qui, à ce moment-là, se faisait encore attendre).

Lorsque je les ai reçues, il pleuvait des cordes et ça a été vraiment difficile de ne pas pouvoir les porter tout de suite et puis le froid est arrivé…

Alors concernant la taille, je fais une salo***** de 39,5 mais j’ai été conseillée via Hellocoton de prendre la taille en dessous. C’était un bon conseil Elles me vont parfaitement !

39,5 c’est une pointure assez grande et j’ai déjà lu quelques commentaires de filles qui n’osent pas acheter les chaussures Anniel de peur que ça leur fasse de grands pieds. Je les rassure : c’est faux. J’ai craqué pour une paire de derbies Zara en automne qui font très fort penser aux modèles Anniel sauf que la paire de chaussures est plus allongée. Et ça, ça fait de grands pieds. Les modèles Anniel sont plus larges, le pied a l’air un peu plus « écrasé » et comme il n’est pas allongé, ça lui donne une taille correcte. Autant je suis incapable de mettre mes derbies Zara avec un slim, autant mes chaussures Anniel passent sans problème.

Niveau confort c’est là qu’est le top concernant la chaleur ! Elles sont entièrement fourrées. Ce n’est pas comme certaines chaussures qui ont juste les parties qui entourent le talon et le dessus de pieds qui est fourrée. Ici c’est partout, semelles incluses. On peut en fait changer la semelle de la chaussure car on reçoit une paire de semelles normales avec. Laisser la version fourrée, c’est juste le bonheur, de vrais doudous pour les pieds.

Après, la semelle de la chaussure en elle-même est très fine. Si vous marchez sur un caillou, vous le sentirez. Je ne les conseillerais pas pour trotter toute la journée. J’ai d’ailleurs l’impression qu’elles vont s’abimer assez vite car comme la semelle est très plate, donc le daim et le cuir qui forment la chaussure ne sont pas très bien protégés quand on marche. Mon talon droit s’use déjà un peu

Mais jusqu’à présent, j’en suis vraiment super contente, c’est un achat que je ne regrette pas du tout !

Il faudra que je vous parle du reste de mes soldes. Chaque fois je me dit « allez, c’est le dernier truc que je commande, quand je l’aurai reçu je ferai un article récap’ » sauf que je continue à commander de nouveaux trucs. Les soldes sur Internet, c’est le mal !

Je peux tout de même déjà vous dire que je bénis les deux pulls en cachemire que je me suis offerts en tout cas ;-)

Je m'habille

Trop de tentations sur l’Internet

21 mars 2011

Moi je vous le dis, l’Internet d’aujourd’hui c’est un nid de tentations que si Dieu avait pu le prévoir il y aurait le Carême de l’Internet où on est obligé pendant 40 jours de se passer d’Internet, d’envoyer des fax et de consulter des gros annuaires de 10 kilos.

Je m’explique.

Il se trouve que je suis un bel exemple de modasse influençable et qu’à force de voir des blogueuses poster des photos et des articles sur leurs nouvelles chaussures je me suis retrouvée à carrément vouloir les mêmes: les derbies Anniel.

Je vous vois venir. Il y a ceux qui vont les trouver superbes, ceux qui vont les trouver moches, mais là n’est pas la question. Moi je les trouve jolies et je les veux.

Le hic. Parce qu’évidemment, il y a un hic.

C’est que comme je viens d’emménager je suis en « Shopping Ban Vêtements ». Tout ce que j’achète c’est de la bouffe, de l’essence, ou des trucs chez Ikea pour mon appart.

Mais voilà, je suis masochiste curieuse et j’ai quand même surfé par-ci par-là histoire de voir à combien elle se vendent ces chaussures.

Résultat:

Je vois des Anniel sur les 3/4 des sites que je consulte, surtout sur Facebook.

J’ai reçu un code promo valable uniquement aujourd’hui pour avoir -20% sur tout le site en question avec dans le mail « sur vos produits préférés » et vas-y que le premier produit cité ce sont les Derbies Anniel. Big Brother is watching me…

J’ai voulu comparer le prix pour le site en question avec un autre site qui offre une réduction de 10€ sur la première commande. Du coup, là maintenant, à 22h30, ce site m’a envoyé un mail pour me dire « Laura, tu n’as pas validé ton panier toute à l’heure quand tu as voulu faire ton petit benchmark, du coup nous voudrions bien te pousser à l’achat en te remettant sous le nez une photo des chaussures que tu rêves d’acheter mais que tu peux pas. Vas-y, clique« 

A devenir dingue, je vous le dis !

Je sens même que je vais en rêver cette nuit…