Browsing Tag

Bruxelles

Activités J'organise des concours

Une nouvelle activité pour la rentrée

18 août 2015

Je crois que je suis en train de prendre goût à la découverte, aux nouvelles choses, à l’envie d’apprendre. Apprendre, c’est quelque chose qui fait partie de notre quotidien enfant, adolescent, et qui peut commencer à s’estomper dès qu’on est jeune adulte.

J’ai l’impression qu’une fois adulte, on a beaucoup plus peur de l’inconnu. J’entends autour de moi beaucoup de personnes qui n’osent pas se lancer dans une activité qui les attire, par peur: peur de l’échec, peur de ne pas s’y tenir, peur de ne pas y arriver…

Continue Reading

Activités

The Escape Hunt Bruxelles

18 mars 2015

Tu le sais sans doute, j’adore découvrir de nouvelles activités ludiques à faire à Bruxelles. J’aime les jeux et j’adore pouvoir les utiliser pour apprendre sur ma ville, sur moi-même ou sur mes amis. J’ai encore eu l’occasion de le faire dernièrement avec l’arrivée d’un nouveau concept à Bruxelles: The Escape Hunt. Il s’agit d’un jeu suivant le concept d' »escape room » : tu es enfermé dans une pièce et tu as 60 minutes pour résoudre des énigmes qui te permettront de sortir. Non, ne pense pas à Saw, ce n’est pas du tout ce genre-là ! Plutôt aux jeu de type « point and click » où tu explores des endroits, clique un peu partout pour récolter des indices et résoudre des énigmes afin d’avancer dans l’histoire.

Escape-Hunt-Brussels-026

Les différentes énigmes et les équipes

Bref, avec mes amis lillois, nous avons testé le concept il y a 3 semaines et nous avons adoré. The Escape Hunt propose 3 énigmes différentes : Vol du Manneken Pis, Bombe au Palais Royal et Kidnapping à l’Opéra. Nous avons testé la première, qui est la plus appréciée des touristes car le Manneken Pis est un emblème de Bruxelles, et qui serait apparemment une des plus difficiles. Nous ne refusons jamais un défi, nous

Les équipes peuvent être composées de 2 à 5 personnes. Sur place, ils recommandent d’être au moins 3 et je trouve que 4 était vraiment idéal car la pièce n’est pas si grande que ça et à 5 ce serait un poil de trop. A deux, si une personne se décourage, l’autre est foutue. Car les énigmes sont coriaces ! Tout est fait pour que tu utilises pratiquement tout le temps disponible pour les résoudre. Après notre passage, nous avons appris que le record était d’environ 42 minutes pour sortir d’une pièce (pas celle du Manneken Pis mais une autre, je ne me souviens plus laquelle). Nous, nous avons réussi à sortir juste à temps !

Si vous êtes plus nombreux à vouloir jouer (pour un team building par exemple), il est possible de réserver plusieurs salles.

Escape-Hunt-Brussels-036

Le fonctionnement du jeu

Un maître du jeu encadrera ta partie. Il t’emmènera dans la pièce où tu seras enfermé avec ton équipe, t’expliquera rapidement le concept, te montrera s’il y a des objets auxquels tu ne dois pas toucher car ils sont juste là pour décorer et te montrera le téléphone: car ce maître du jeu va t’observer durant toute ta partie. Si tu es coincé, tu peux l’appeler pour avoir un indice. S’il voit que tu pars dans une mauvaise direction, il va t’appeler pour t’aider à revenir sur la bonne voie. Le maître du jeu nous a appelés environ 4 fois sur notre partie donc ça n’est pas trop envahissant.

Comme je le disais, les énigmes sont ardues: il te faudra de bonnes capacités d’observation, de raisonnement, de logique et de déduction. C’est pour ça qu’il vaut mieux être plusieurs. Notre équipe était vraiment bien équilibrée car nous avons tous apporté notre contribution à la partie. Le concept serait ouvert aux enfants à partir de 9 ans mais je pense sincèrement que c’est encore trop jeune. Les énigmes sont trop difficiles. Ils profiteront de l’ambiance mais la concentration et l’analyse sont deux éléments hyper importants pour avancer dans les énigmes. Je n’aurais pas pu le faire avec un enfant qui me montre un objet toutes les deux minutes.

A l’intérieur de la pièce, il y a un tableau noir et des craies à disposition pour aider à la réflexion, à rassembler les éléments. Les pièces sont hyper bien décorées, j’ai adoré l’ambiance de la nôtre.

Lorsque le maître du jeu te laisse seul dans la pièce, c’est vachement impressionnant. Tu as le compteur qui s’enclenche, tu as plein d’objets tout autour de toi et tu ne sais pas par où commencer. C’est super excitant !

Escape-Hunt-Brussels-056

Le petit salon où prendre un verre après la partie, qui se trouve en fait dans l’entrée du bâtiment.

 

Après la partie

Ne t’inquiètes pas, si tu ne trouves pas le code final qui te permettra de sortir de la pièce, on ne te laissera pas là toute la nuit en guise de punition. Le maître du jeu viendra te chercher lorsque l’heure sera écoulée.

S’en suit une petite séance de debriefing en équipe autour d’une boisson chaude ou froide, et la possibilité de poser pour une photo de groupe en se déguisant en Sherlock Holmes. C’est une bonne idée de proposer un coin salon super cosy pour discuter car l’heure de jeu était si intense que j’avais vraiment besoin de me poser juste après pour assimiler tout ça. Je pense néanmoins que c’est un moment beaucoup plus agréable si on a réussi à résoudre toutes les énigmes. Il y avait une équipe à côté de nous qui n’avait pas réussi, et ils étaient tellement déçus… Ils ne parlaient pratiquement pas.

Par contre, ce debriefing se fait dans un petit salon qui est directement dans l’entrée où arrivent les nouveaux joueurs. Du coup, tout le monde se retrouve dans la même pièce: ceux qui arrivent pour leur partie et ceux qui viennent de terminer. Donc quand tu arriveras pour ta partie, essaie de ne pas trop t’éterniser là ni de croiser trop de joueurs qui viennent de terminer car ils discutent bien entendu entre eux et tu ne voudrais pas te faire spoiler car tu aimes les défis, n’est-ce pas

Escape-Hunt-Brussels-062

Infos pratiques

Adresse:

The Espace Hunt Brussels

Rue de Livourne 15

1060 Saint-Gilles

Possibilité de réserver votre partie par téléphone au 02 850 15 10 (paiement sur place) ou via le site web (paiement par carte de crédit)

Prix:

Tarif dégressif selon le nombre de joueurs: 35€ par joueur pour 2 joueurs, 30€ par joueur pour 3 joueurs, 25€ par joueur pour 4 joueurs et 22€ par joueur pour 5 joueurs.

J’ai préféré rester vague dans mon article pour ce qui concerne les pièces et les énigmes afin de ne pas tout dévoiler. Si tu as des questions précises, n’hésite pas à me contacter !

Activités Je teste

Qui veut pister Bruxelles ?

8 août 2014

Bonne nouvelle ! Bruxelles a enfin son jeu de piste. Après Paris, Bordeaux, Strasbourg , Lyon et Lille, le concept « qui veut pister » est arrivé dans la capitale belge avec deux enquêtes. Bien entendu, je l’ai testé

Le week-end dernier (samedi 2 août), je me suis frottée au parcours « disparition au Sablon » avec mon amoureux et nos deux amis lillois. Après avoir rencontré nos adversaires et reçu notre carnet de route ainsi qu’un sac rempli d’outils pour nous aider à résoudre le mystère (loupe, jumelles, indices, etc.), nous sommes partis à la découverte des rues de Bruxelles et des indices (accompagnés d’une équipe de la RTBF, pour un reportage).

Une disparition a été signalée dans le quartier du Sablon. Une jeune femme du nom de AVAULT Kate, avocate au Palais de Justice de Bruxelles, est introuvable depuis 17 jours. Paul HISSIER, un policier bruxellois, est en charge de l’enquête. Mais alors qu’il allait débuter ses premières interpellations, Paul disparait à son tour…

qui veut pister bannière

Le concept « qui veut pister »

C’est tout simplement un moyen ludique de découvrir une ville, au moyen d’un jeu de piste. L’occasion de passer par des coins touristiques et d’autres un peu moins, qu’on n’aurait pas forcément découverts par nous-même (que l’on soit touriste, ou pas!)

Le carnet de route (road book) contient toutes les indications du parcours mais aussi les questions auxquelles il faut répondre. Plusieurs équipes « s’affrontent » et c’est celle qui aura accumulé le plus de points qui remporte le jeu (et une bouteille de vin). Des questions de culture générale ou sur la ville sont posées au tout début afin de déterminer l’ordre des équipes, afin de ne pas tous partir en même temps et se retrouver aux mêmes endroits.

Portés par la compétition, nous nous sommes tout de suite laissés embarquer par l’histoire. Voir les équipes se rapprocher de nous pousse vraiment à aller vite pour résoudre les énigmes et répondre aux questions.

Nous étions la deuxième équipe à arriver au point de rendez-vous mais aussi devant l’énigme finale (sur laquelle nous avons tous séché…) et avons terminé deuxième du classement également. Pas de bouteille de vin pour nous mais nous nous sommes super bien amusés ! J’ai adoré ! C’était encore plus drôle d’être suivis par l’équipe de la RTBF et d’entendre les passants dire « c’est l’émission la carte au trésor! » alors qu’en fait, non, pas du tout

Nous avons vraiment passé un très bon moment.

Pour qui ?

« Qui veut pister » est clairement un jeu de piste pour les adultes car les questions comportent des pièges ou sont parfois coriaces. D’autant plus qu’en fin de parcours, il faut répondre à des questions globales sur l’enquête et remettre les indices bout à bout n’est pas toujours évident.

Le parcours « disparition au Sablon » nous a pris environ 2h30. Il existe un autre parcours, intitulé « crime à Bruxelles ».

Prochains jeux de piste

Les jeux de piste sont organisés certains samedi, dimanche et aussi le mercredi. Toutes les dates sont disponibles sur le site Qui veut pister Bruxelles.

Prix: 12,50€ par personne (9,50€ pour les moins de 25 ans). Il faut impérativement réserver et acheter ses tickets via le site Internet pour pouvoir participer. Vous recevrez un mail avec les informations sur le rendez-vous, et après le jeu de piste vous recevrez le parcours, pour pouvoir le faire une seconde fois plus calmement.

Samedi 9 août – 14h – Crime à Bruxelles

Dimanche 10 août – 14h – Disparition au Sablon

Mercredi 13 août – 14h – Crime à Bruxelles

Le site

La page Facebook

J'achète Shopping

&other Stories à Bruxelles

11 juin 2014

La marque &other Stories fait partie du même groupe que le géant suédois H&M et tu en as peut-être déjà entendu parler. Dès les premiers clics sur l’e-shop, cette marque m’a tapé dans l’œil. J’aime les coupes, les matières, les coloris. On est dans quelque chose de plus épuré et sophistiqué que H&M. Je n’ai mis les pieds dans un vrai magasin de la marque qu’en décembre de l’année dernière, en voyage à Londres. J’ai acheté ce jour-là un pull en laine qui n’a pas bougé de tout l’hiver, un vernis et des boucles d’oreille. J’avais déjà acheté l’été dernier une blouse et un portefeuille.

&other Stories est arrivé récemment en Belgique pour mon plus grand plaisir. D’abord à Anvers fin mai, puis samedi dernier à Bruxelles. Avenue de la Toison d’Or, numéro 15, tout près du boulot. Le pied

J’ai résisté à la tentation d’y aller dès l’ouverture. J’ai résisté à la tentation d’y aller hier, à mon retour au bureau. Mais aujourd’hui, j’ai craqué, il fallait que je vois ça de mes propres yeux.

Le magasin est super grand et très moderne. Il y a beaucoup de vêtements donc dès qu’on entre, on a un peu la tête qui tourne en se disant « je commence par où ???? » en mode total crazy. Il y a plein de portants avec des vêtements dès l’entrée, et dans le fond il y a l’espace beauté avec la marque &other Stories biensûr mais aussi Dr Bronner par exemple (mais si, tu sais, le savon bio que j’utilise pour nettoyer mes pinceaux). Au 1er étage, qui est une sorte de petite mezzanine, il y a d’autres vêtements et accessoires et au 2ème étage il y a les chaussures (plein !!!), encore des vêtements, la lingerie et encore des accessoires. Il y a beaucoup quoi ! Ce que j’aime c’est que les chaussures sont toutes exposées et qu’il faut demander à un vendeur pour essayer sa pointure. Cela contribue à ce que le magasin reste classe et ordonné, avec un petit côté « premium ».

J’ai regardé vite fait chaque portant mais si j’avais pu, j’y aurais passé l’après-midi. Surtout dans le corner beauté ! Les vendeurs sont accueillants et sympas. J’ai fait la causette avec la vendeuse à la caisse du coup elle a carrément oublié d’enlever les antivols des t-shirts que j’ai achetés et bien entendu j’ai fait sonner les portiques en sortant… Mais elle a confirmé qu’il y aura bien des soldes dès le 1er juillet donc mon petit repérage aura été utile. On a l’impression d’être dans une boutique si pas de luxe, au moins assez chère. Le regard arrogant et condescendant des vendeurs en moins (tu sais, ceux qui te dénigres parce que tu viens acheter dans leur magasin aux soldes alors que tu peux pas te le permettre le reste de l’année), et des prix qui s’ils peuvent parfois représenter un certain budget restent relativement accessibles.

Voici ce sur quoi j’ai craqué : un vernis bleu roi bien pétant (ma couleur du moment), un gommage pour le corps, une pochette où mettre mes petits euros, deux t-shirts basiques (un blanc et un gris)

Tu connaissais déjà la marque &other Stories ? Tu en penses quoi ?

 

Food Je mange

Chez Léon à Bruxelles : pas que pour les touristes

29 octobre 2013

Même si mon récent déménagement me remotive à recevoir du monde chez moi, avant j’étais plutôt resto quand il s’agissait d’aller manger entre amis. D’abord parce que ça me permet de ne pas devoir rester derrière les fourneaux et donc manquer une bonne partie des conversations. Ensuite parce que je ne dois pas faire la vaisselle (ça ne fait qu’un gros mois que j’ai un lave-vaisselle dans ma vie, je ne suis pas encore habituée à tout ce luxe). C’est donc avec un grand oui que j’ai accepté une invitation plutôt improbable : aller manger chez Léon. À Bruxelles. Alors que j’y habite depuis trois ans.

Chez Léon friture bruxelloises

Image provenant de la page Facebook de Chez Léon

Continue Reading

Activités Je teste

Bruxelles est belle en vélo électrique

25 mai 2013

Je n’habite Bruxelles que depuis 2 ans et je pense qu’il n’y aurait pas assez de toute une vie pour la découvrir. Autant lorsque j’y suis arrivée, je n’étais pas tant curieuse que cela à son sujet. Autant maintenant que je travaille entourée « d’eurocrates » comme on les appelle, je ressens un besoin très fort de connaître à fond mon pays et ma ville pour les défendre.

C’est tout bête mais quand tu vois que des gens ont détourné le nom de ta ville en Brux’HELL, les entendre se plaindre de la météo ou d’un sac poubelle éventré sur le trottoir ont un tout autre sens. Quand je lis le même type de plainte sur Facebook ou sur Twitter de la part d’un(e) Belge, je me surprends d’ailleurs parfois à me dire « lui/elle est belge, il/elle peut dire ça ». Je deviens susceptible en tant que belge et en tant que bruxelloise. Du coup, ma ville, j’ai envie de la défendre. Elle n’est peut-être pas parfaite, elle a ses défauts, mais elle n’est certainement pas pire que d’autres villes et ne mérite pas qu’on s’acharne tant sur elle.

« Bruxelles pas belle » disait encore Jean Quatremer il y a quelques jours. Des clous oui ! La beauté de Bruxelles, elle se cache hors des sentiers battus. Elle ne s’offre pas comme ça tout de suite au premier inconnu qui débarque sur ses pavés. Il faut la chercher. Tantôt regarder en l’air, tantôt regarder par terre, tantôt se retourner. Et je peux vous dire qu’avec Virginie, de Once Upon a Time in Brussels (qu’on va abréger, comme le fait Virginie, en disant « Once« ), vous allez la trouver !

 

Once Upon A Time in Brussels: visiter Bruxelles autrement

Photo 19-05-13 14 43 02

Virginie a lancé cette entreprise il y a bientôt un an de cela et son concept est pour le moins original: découvrir Bruxelles en vélo électrique, sans thème qui plus est. Avec un tour d’hiver et un tour d’été pour le moment, c’est une découverte hors des sentiers battus qui vous attend.

J’ai eu la chance de découvrir le tour d’été de Virginie et son vélo électrique surréaliste « ceci n’est pas un vélo » grâce à Yelp, un site d’avis et de recommandations, dimanche dernier. Chance, ce fut le seul jour où les températures ont avoisiné voire dépassé les 20 degrés et où la pluie est partie embêter d’autres personnes de ces dernières semaines.

J’ai envie de comparer le début de l’expérience à un jeu vidéo, étant moi-même gameuse. Once c’est comme un jeu vidéo qu’on vient d’acheter. Mais à l’envers. Dans le jeu vidéo, on a une cinématique, puis un didacticiel, puis on joue. Avec Once, on a le didacticiel, puis une cinématique, et puis seulement on joue. Car le principe c’est de se balader en vélo électrique en découvrant Bruxelles. Historienne de formation, Virginie a repéré plein d’endroits insolites à nous faire découvrir et chaque lieu a biensûr une histoire à raconter. Après avoir découvert les vélos (chaque vélo a son propre nom et est personnalisé) et écouté attentivement les explications quant à leur fonctionnement et de sécurité, nous voilà partis… Et très vite, on s’arrête. Pour bien commencer le tour, il faut remettre les choses dans leur contexte donc l’histoire est assez longue. Etant de nature très impatiente, je tenais donc à retranscrire ma frustration dans cet article car Virginie, en fin de parcours « introductif » a d’ailleurs précisé qu’elle faisait souvent des frustrés au départ. Vous êtes prévenus Prenez votre mal en patience si comme moi, vous trépignez à l’idée de vous balader en vélo électrique. Ca vaut le coup !

Horloge au Mont des Arts

Après avoir remis les pendules à l’heure (parce que nos cours d’histoire de Belgique, ils datent!) on prend de la vitesse. On reste un peu plus souvent sur les vélos, un peu moins longtemps à l’arrêt, et c’est TOP. Virginie nous fait passer par de très jolies rues, avec des immeubles à couper le souffle, nous dévoile un chalet norvégien planqué derrière le Palais Royal et un parc bien caché à quelques pas du centre ville. Une côte, un faux plat, on s’en moque. Grâce à l’assistance électrique, c’est comme si une main venait nous pousser (analogie utilisée par Virginie). C’est pendant 4h que nous pédalons et parcourons quelques 18 km d’un bout à l’autre de Bruxelles. Le centre, le haut de la ville, Ixelles et ses étangs, La Cambre, le quartier universitaire, le quartier européen… on ne sent même pas qu’on fait des kilomètres. Tout a l’air si proche en vélo électrique !

Parc d'Egmont

Parc d’Egmont

Pause à l'Abbaye de La Cambre

Pause à l’Abbaye de La Cambre

Maison de l'architecte Léon Delune

Maison de l’architecte Léon Delune

"The Sequence" par Arne Quinze

« The Sequence » par Arne Quinze

J’ai passé une après-midi très agréable avec les yelpeurs et Virginie.  Brux’HELL pas belle ? Virginie vous dévoilera un tas de coins qui sont bien loin d’être moches et vous racontera de belles histoires sur la ville.

Si vous cherchez une activité originale à faire, que ce soit en famille, entre amis, avec des invités/clients/canaris qui ne connaissent pas la ville, je vous recommande chaudement de tenter l’expérience. Je trouve que 45€ pour les 4h de tour et la location du vélo électrique, ça vaut le coup (et il est possible d’avoir des réductions).

Les infos et tarifs sont sur le site de Once et vous pouvez également suivre l’agenda via la page Facebook.

 

J'organise des concours

Concours : VIP Beauty Night Yves Rocher à Bruxelles !

29 mai 2012

Nouveau concours sur le blog !

Le magasin Yves Rocher situé à la rue Neuve (Bruxelles) va rouvrir ses portes après avoir été rénové, pour être le « flagship store » de la marque. Plus qu’un magasin, le « flagship store » peut être considéré comme un lieu privilégié de rencontre entre la marque et ses consommateurs. C’est un phénomène qui provient des USA mais qui est de plus en plus présent en Europe et en Belgique.

Le magasin Yves Rocher de la rue Neuve, c’est un espace de 160m2 s’étendant sur 3 niveaux. Le store comporte un « make up studio » inédit au Benelux.

Concours

J’ai une invitation pour deux personnes à faire gagner pour la VIP Beauty Night qui s’y déroulera le 14 juin prochain, de 18h30 à 21h.

Pour participer, il faut donc être disponible à ce moment-là et pouvoir se rendre à Bruxelles.

Laissez moi tout simplement un commentaire pour valider votre participation

Vous avez jusqu’au 6 juin pour participer. Le gagnant sera prévenu le 7 juin par e-mail.

Bonne chance !

Gagnante

J’ai tiré au sort la gagnante avec le plugin Comment Contest et c’est Aurélie Vanoote qui a été sélectionnée. Félicitations Je me réjouis de t’y voir et mon petit doigt me dit qu’il y aura peut-être une Ariel qui t’accompagnera

Merci à toutes pour vos participations ! Vous pouvez encore gagner une invitation chez dorothydancing (fin du concours le 10 juin à minuit). Bonne chance !