Browsing Tag

Chaussures

Les moderies du vendredi

Derbies vernies

9 octobre 2015

Certaines ne jurent que par les escarpins, d’autres par les ballerines ou encore les sneakers… De mon côté, une de mes chaussures fétiches est bien la derby. Pour m’habiller, j’aime prendre une base un peu tomboy, masculine (je pique d’ailleurs très souvent des vêtements à mon amoureux) que je féminise à ma façon. Que ce soit par des accessoires, des bijoux, du maquillage…

La derby est la chaussure de ville pour homme par excellence, et c’est son côté élégant qui me plait beaucoup. Cependant, comme toujours, trouver un modèle pour femme qui me plait n’est pas toujours facile.

Continue Reading

Les moderies du vendredi

Les Birkenstock Arizona

7 août 2015

Cet été, j’ai l’impression de les voir partout: les Birkenstock Arizona. C’est le modèle avec deux boucles sur le haut du pied. Bon, maintenant que j’y pense, je crois que ça a vraiment commencé l’été dernier. Mais cette année, dès que j’ouvre Instagram, j’en vois.

Continue Reading

Je m'habille

Insta Clic #3

15 septembre 2013

Insta Clic

J’ai un problème avec les lacets. Déjà, je les noue bizarrement (à ce qu’il paraît). Ensuite, je suis incapable de les serrer. Et enfin, au bureau, je suis toujours assise en « demi-tailleur » c’est-à-dire sur une de mes jambes (en alternance).

Ce qui fait que je passe la plupart de ma journée avec mes lacets défaits… Ce qui est franchement énervant!

Aujourd’hui en virée chez Caméléon pour utiliser un bon de réduction de 20€ qui arrivait à échéance, j’ai donc bien choisi mes chaussures pour la rentrée: des boots noires à talon, et des baskets compensées Isabel Marant-like.

Le tout, sans lacets!

Je m'habille

Pour la rentrée, j’ai choisi des compensées

27 août 2012

Et voilà, mes achats de la rentrée on déjà commencé… Je me serai encore fait avoir par les pages «rentrée» des magazines. Parce que ces pages qui nous donnent les tendances de cet automne-hiver révèlent une crainte chez moi : trouver un truc qui me plait, mais qui ne soit plus disponible quand je voudrai l’acheter plus tard. La même angoisse, comme toujours…

Du coup j’ai pris les devants. Je voulais des compensées mais pas des baskets. Depuis le mois de mai j’use mes compensées fleuries Asos et d’autres paires du genre me font de l’oeil (coucou les compensées Ash!) pour cet automne mais je voulais avant tout une paire un peu plus classique qui va avec tout.

Je me suis donc dirigée vers Esprit, une marque qui me plait beaucoup quand j’ai envie d’une pièce moins « forte ». J’ai choisi une paire de compensées à lacets, de couleur taupe foncé. Bref, des chaussures qui vont avec tout.

Chaussures Esprit

En les voyant sur le site je n’étais pas totalement convaincue, mais sur la photo où elles sont portées ça avait l’air d’aller et au final je suis totalement séduite. Elles ont l’air assez imposantes en photo mais en réalité elles font le pied fin et petit (et comme je trouve qu’avec mon 39 j’ai des pieds trop grands, je suis joie !). J’essaierai de publier une photo portées lorsque l’automne sera là.

Ce que j’aimerais encore acheter comme chaussures pour l’automne ? Des ballerines léopard, des boots noires ou gris foncé à clous, et des slippers. Ces chaussures-pantoufles à porter tous les jours m’intriguent fortement !

Et vous ? Pensez-vous déjà à vos achats de la rentrée ?

J’avoue que je me suis aussi déjà acheté des vêtements… Et que si ça se trouve je vais craquer pour un tout autre style de chaussures demain à la vente Beo qui se déroule sur Snapstore et que j’attends avec impatience !

(Pour accéder à l’e-shop d’Esprit, cliquer ici)

J'achète

La logique féminine du shopping

16 mai 2012

Sur Internet, c’est simple, t’es tentée tout le temps. Une blouse, des chaussures, un vernis, un coussin, un objet décoratif, des couverts,… tout et n’importe quoi !

Du coup, souvent, t’hésites. Bah oui, quand même. Alors tu retournes sur le site Internet en question pour voir l’objet de ta convoitise. C’est déjà un signe en soi, que tu le veux le truc, mais chaque fois que tu te connectes, juste avant d’arriver sur le site, tu doutes, et tu attends un signe.

Dans ce cas là tu as deux cas de figure, qui sont tous les deux à la fois un happy end et un bad end, qui peuvent se produire.

Le premier, le happy end au premier abord, tu as une révélation. Tu te dis « et m***** je mangerai encore des pâtes, tant pis, je le prends », tu mets l’objet dans ton panier, tu valides, tu paies, c’est commandé et maintenant c’est trop tard pour changer d’avis. C’est comme arracher un sparadrap. Ou une bande épilatoire. Vite et bien fait, pour ne pas laisser le temps au doute de revenir. Le happy end c’est que tu as eu l’objet que tu voulais. Le bad end, c’est que tu as encore dépensé des sous que tu ne voulais pas dépenser. Du moins, pas pour ça.

Le second, le bad end, c’est que l’objet que tu voulais et pour lequel tu doutais n’est plus disponible, plus de stock. En même pas un centième de seconde, tout est clair dans ta tête : cet objet, tu le voulais. Tu t’en veux de ne pas l’avoir pris plus tôt, tu en veux à toutes celles qui ont décidé de l’acheter aussi, tu en veux à la terre entière, tu es frustrée. Y a pas pire.

Le happy end, c’est que tu as toujours tes sous. Le bad end du happy end du bad end (vous suivez toujours ?) c’est que tu vas chercher autre chose à acheter pour compenser ta frustration, et tu vas certainement claquer tes sous quand même. Alors que tu ne voulais pas les dépenser. Du moins, pas pour ça.

Ce n’est pas compliqué, une femme !

(J’ai rédigé cet article par rapport aux baskets compensées que vous voyez ci-dessus. Je les voulais mais ce n’était pas raisonnable. Puis elles ont été hors stock et là je m’en suis voulu de ne pas les avoir prises. Plus tard, j’ai eu une petite rentrée d’argent. Je suis retournée sur le site et magie, elles étaient à nouveau en stock. Je les ai prises direct !)

Je m'habille Je teste

Premières pièces printanières shoppées sur l’e-shop de New Look

28 février 2012

J’ai reçu un bon d’achat lors de l’ouverture de l’e-shop français de la marque New Look. Cependant, je n’arrivais pas à trouver mon bonheur dans la collection hiver. J’hésitais, je remplissais des paniers que je ne validais jamais.

Puis est arrivée la collection printemps et mon envie de couleurs. Mes looks sont assez souvent composés de bleu, gris, noir ces temps-ci et j’en avais marre de ces tons monotones. De plus, avec la vague de froid, j’ai bien étrenné mes pulls très chauds et désormais je ne veux plus les voir Je les ai trop mis !

J’ai finalement craqué pour un jean slim vert menthe, une couleur qui me plait beaucoup. Bien m’en a pris car depuis que j’ai commandé, j’ai vu plein de jeans de cette couleur sur les blogs mode que je suis

J’ai aussi pris un petit pull en mailles de couleur corail, une couleur bonne humeur.

Puis ces escarpins à double brides aux talons dorés sur lesquels j’avais totalement flashé lorsque Valentine les a montrés portés sur sa page Facebook.

Quelques clics le 24 février dernier et ma commande était validée ! Je l’ai reçue aujourd’hui donc juste 4 jours après (super rapide !) et, agréable surprise, tout me va !

Je retiens donc le bon plan pour une prochaine commande. Si j’avais du mal à trouver mon bonheur il y a quelques semaines, pas mal de pièces de la nouvelle collection me font de l’oeil !

Commande New Look

Grande première sur ce blog, une petite photo de look ! « Total look » je dirais même

Cela m’a rappelé que quand j’étais petite et que je recevais des habits, je voulais toujours en mettre un maximum en même temps tellement j’étais impatiente de pouvoir tous les porter ! Heureusement, ici, les couleurs vont plutôt bien ensemble

Bon, la qualité de la photo n’est pas top car j’ai pris ça avec mon iPhone dans mon petit studio avec bien trop peu de recul ! Mais au moins comme ça, on ne voit pas trop que j’ai une sale tête Je sors d’une petite grippe mais j’ai encore un rhume et une bronchite. De plus, cette semaine, je fais les matins au boulot donc je me lève à 5h45. Forcément, j’ai des cernes de zombie…

New Look

J'achète Je m'habille

Mes doudous de pieds Anniel contre la vague de grand froid

2 février 2012

J’ai succombé à quelques envies lors des soldes, comme toujours, et parmi celles-ci il y avait une paire de chaussures Anniel. J’ai jeté mon dévolu sur un modèle fourré, que j’ai trouvé sur Monshowroom et qui était soldé à 40%. J’ai été bien inspirée car depuis la vague de grand froid qui nous est tombée dessus, je ne les quitte plus !

J’ai craqué sur les chaussures de la marque Anniel depuis que je les ai vues arriver sur la blogo, d’abord sur quelques blogs mode, puis un peu partout. J’ai toujours voulu m’en offrir une paire mais j’ai tardé pour une raison un peu bête : je n’avais pas les moyens d’en acheter plusieurs paires, et je n’arrivais jamais à me décider pour une seule !

Jusqu’aux soldes… Où j’ai jeté mon dévolu sur cette paire gris anthracite pour m’accompagner lors du froid d’hiver (qui, à ce moment-là, se faisait encore attendre).

Lorsque je les ai reçues, il pleuvait des cordes et ça a été vraiment difficile de ne pas pouvoir les porter tout de suite et puis le froid est arrivé…

Alors concernant la taille, je fais une salo***** de 39,5 mais j’ai été conseillée via Hellocoton de prendre la taille en dessous. C’était un bon conseil Elles me vont parfaitement !

39,5 c’est une pointure assez grande et j’ai déjà lu quelques commentaires de filles qui n’osent pas acheter les chaussures Anniel de peur que ça leur fasse de grands pieds. Je les rassure : c’est faux. J’ai craqué pour une paire de derbies Zara en automne qui font très fort penser aux modèles Anniel sauf que la paire de chaussures est plus allongée. Et ça, ça fait de grands pieds. Les modèles Anniel sont plus larges, le pied a l’air un peu plus « écrasé » et comme il n’est pas allongé, ça lui donne une taille correcte. Autant je suis incapable de mettre mes derbies Zara avec un slim, autant mes chaussures Anniel passent sans problème.

Niveau confort c’est là qu’est le top concernant la chaleur ! Elles sont entièrement fourrées. Ce n’est pas comme certaines chaussures qui ont juste les parties qui entourent le talon et le dessus de pieds qui est fourrée. Ici c’est partout, semelles incluses. On peut en fait changer la semelle de la chaussure car on reçoit une paire de semelles normales avec. Laisser la version fourrée, c’est juste le bonheur, de vrais doudous pour les pieds.

Après, la semelle de la chaussure en elle-même est très fine. Si vous marchez sur un caillou, vous le sentirez. Je ne les conseillerais pas pour trotter toute la journée. J’ai d’ailleurs l’impression qu’elles vont s’abimer assez vite car comme la semelle est très plate, donc le daim et le cuir qui forment la chaussure ne sont pas très bien protégés quand on marche. Mon talon droit s’use déjà un peu

Mais jusqu’à présent, j’en suis vraiment super contente, c’est un achat que je ne regrette pas du tout !

Il faudra que je vous parle du reste de mes soldes. Chaque fois je me dit « allez, c’est le dernier truc que je commande, quand je l’aurai reçu je ferai un article récap’ » sauf que je continue à commander de nouveaux trucs. Les soldes sur Internet, c’est le mal !

Je peux tout de même déjà vous dire que je bénis les deux pulls en cachemire que je me suis offerts en tout cas ;-)