Browsing Tag

déco

J'achète

FAB : un e-shop au top !

7 septembre 2013

Je suis inscrite sur l’e-shop FAB depuis un moment, mais je viens de passer quelques commandes récemment suite à mon déménagement et c’est ce qui m’a donné envie de vous en parler.

On y trouve plein d’objets sympas et originaux que ce soit en déco, cuisine, meubles, vêtements, bijoux ou encore gadgets high-tech.

L’e-shop fonctionne selon le principe de ventes éphémères mais n’est pas un site de ventes privées proprement dit. Certains articles sont proposés au prix plein, d’autres à prix réduit. Mais l’avantage premier c’est d’avoir accès à une sélection d’objets design qu’on ne pourrait pas forcément se procurer facilement en Belgique même via Internet (frais de port exorbitants par exemple).

Avec FAB, les frais de port sont gratuits pour toute commande de plus de 49€. Les retours sont gratuits aussi mais je n’ai jamais dû renvoyer quoi que ce soit.

Ce qui me plait beaucoup avec FAB c’est biensûr leur sélection que je trouve vraiment top. Non seulement on y trouve des objets originaux qu’on ne verra pas chez tout le monde, mais aussi des objets super astucieux auxquels on n’aurait jamais pensé ! Comme cette petite robe noire à accrocher dans sa penderie, pour ranger les bijoux.

robe noire

Ce truc, c’est vraiment ce qu’il me fallait pour ranger tous mes bijoux !

plates

J’ai eu ces assiettes à 23€ à la place de 29,99€. J’ai pris deux boîtes donc 46€ au total et comme j’ai acheté autre chose, je n’ai pas payé de livraison. Sur l’e-shop (anglais) de la marque, j’aurais payé 87€ pour ces deux boîtes puisque les frais de port sont de 24£ soit près de 30€ !

Cependant, ce qui me plait encore plus, c’est leur philosophie. La livraison gratuite en cas de retard dans l’expédition de la commande, par exemple. Mais surtout quelque chose qui m’est arrivé tout récemment : leur réaction après que j’ai passé commande la veille d’une promo.

Je ne sais pas vous mais moi, qui commande souvent sur Internet, c’est un problème que je rencontre souvent : je commande et dans les 48h qui suivent je reçois un code promo. Je me doute que pour certaines enseignes, c’est pour me pousser à commander à nouveau. Pour d’autres, c’est juste pas de bol. Mais ça m’énerve. J’ai l’impression de m’être fait avoir. Et cela m’est arrivé avec FAB. Sauf que. Quelques jours après avoir vu cette promo qui en gros consistait en 25% de réduction sur TOUT le site, j’ai reçu un e-mail de FAB :

« Après avoir lancé notre promo de 25% sur tout le site, nous avons remarqué que vous veniez de commander quelque chose qui est soldé aujourd’hui. Nous avons pensé que vous auriez pu l’avoir 25% moins cher. Arrangeons ça ».

En gros, j’ai été créditée (en bon d’achat, donc) des 25% que j’aurais pu économiser si j’avais commandé lors de la promo. Et cela était valable pour tout article acheté durant les 14 jours précédant la promo et étant encore sur le site.

Moi, je trouve ça génial. Cette attitude positive et personnalisée est bien plus efficace qu’un code promo qui tombe comme un cheveu dans la soupe. La preuve : j’ai repassé commande une semaine après avoir reçu ce message

Je vous recommande donc d’y faire un tour. Vous y trouverez sûrement quelque chose qui vous plait ! Mais attention… ce n’est pas toujours donné Je ne prends aucune responsabilité quant aux éventuelles frustrations découlant de votre visite sur le site.

Je décore

Cette année, j’aménage ma terrasse !

29 février 2012

J’ai emménagé dans mon appart l’année dernière, le jour de mon anniversaire. Cela va donc faire bientôt un an que je suis là.

Forcément, en emménageant, j’ai eu des meubles à acheter et c’est dans le mobilier intérieur que sont parties toutes mes économies. Lorsque j’ai réussi à avoir un peu d’argent pour aménager la terrasse, il ne restait plus rien…

Résultat, ma terrasse ne me sert qu’à mettre du brol en attente d’être porté à la décharge et il n’y a rien du tout pour pouvoir en profiter…

Vous l’admettrez, c’est déprimant ! Donc dès que les beaux jours reviennent, on s’y met ! On apporte tout ce qui traîne à la décharge et on aménage tout ça pour pouvoir en profiter lors des beaux jours de printemps et des belles soirées d’été !

Ikea vient d’annoncer ses articles de la collection printemps et je suis hyper tentée ! J’ai déjà une liste d’achat de 250€… J’espère que je pourrai vous faire de belles photos « avant/après » cette année car j’ai vraiment envie de pouvoir profiter de cet espace au printemps et en été…

C’est que j’aimerais bien que ma terrasse ressemble à ça :

 

Je décore

Des jolies affiches pour une déco vintage

16 novembre 2011

La déco vintage en fait rêver plus d’un mais demande patience et budget ! Car s’il faut généralement écumer les brocantes ou dénicher des boutiques atypiques, il faut parfois aussi se bloquer tout un budget…

Si comme moi votre budget ne vous permet pas d’acheter les meubles qui vous font rêver (ou bien que vous manquez aussi de place), voici un joli compromis : les affiches.

Je n’ai pour le moment qu’un seul cadre dans mon appart, et un sticker. Or, je voudrais mettre un peu de couleur ici et là et quoi de mieux que de rendre moins tristounets les murs ?

Sur Etsy, il est possible de trouver de jolies affiches à des prix plus que corrects ! Craquage en vue…

Continue Reading

J'achète

Découverte e-shop : Neëst

13 novembre 2011

Saint-Nicolas le 6 décembre, le réveillon de Noël le 24… les fêtes se rapprochent ! Du coup, je pense à ma wishlist mais aussi aux cadeaux que je vais pouvoir offrir.

Après une virée désastreuse au centre commercial près de chez moi hier, noir de monde, je me suis dit que faire les courses des fêtes en ligne cette année serait à nouveau plus que nécessaire. Cette cohue m’énerve, chercher les cadeaux devient une vraie corvée, tout le monde est stressé et énervé.

J’ai découvert durant mes recherches cet e-shop pour lequel j’ai eu un vrai coup de coeur : Neëst ! Continue Reading

Je décore

Sticker mural personnalisé IDZif

25 mai 2011

Comme je l’ai dis dans mon article sur Ikea, pas toujours facile de ne consacrer son budget qu’aux meubles et devoir se freiner en ce qui concerne la déco.

Dans un moment d’égarement, j’ai craqué. J’ai toujours adoré un sticker que ma copine Cathy avait dans son précédent appartement à Paris. Il s’agissait d’une phrase, « De la fenêtre, j’entends battre le cœur des villes… »

Pour moi qui vient de la campagne, la ville a ce côté bruyant qui parfois me surprend ou m’énerve encore un peu. Cette phrase me permet de voir toute cette agitation d’une façon plus positive et est toujours restée dans un coin de ma mémoire.

Arrivée à Bruxelles, même si je ne suis pas en plein centre-ville, je suis à nouveau confrontée à cette agitation. Les voitures qui roulent beaucoup trop vite dans ma rue, les policiers, pompiers ou ambulances qui passent avec leurs alarmes tonitruantes. La voisine qui met sa télévision trop fort, l’autre qui gueule dès qu’une mouche pète dans l’immeuble.  Le gars qui a trafiqué son scooter pour qu’il roule plus vite, et que j’entends partir tous les matins à 6h tapantes…

Oui, près de chez moi, il y a du bruit. Et les plus campagnards, arrivés chez moi, déclarent souvent « je ne pourrais jamais vivre en ville en appartement ».

Et bien moi, oui. Finalement, je me suis fait au bruit et j’aime cette phrase qui me rappelle le côté positif de son existence.

IDzif

J’ai choisi IDzif pour ma commande un peu au hasard, je cherchais un site Internet qui permettait d’imprimer ses propres stickers muraux à un tarif raisonnable.

En cherchant un peu sur Google j’ai trouvé un code promo valable sur la boutique, le sticker m’est donc revenu à 32€ frais de port inclus. La police du texte est personnalisable, la couleur aussi et la taille également. J’ai choisi une taille de 6 centimètres.

J’ai commandé le 11 avril, j’ai reçu le sticker aujourd’hui 25 mai. Il faut donc être très patient !

Avec le sticker, aucune instructions pour le collage. Je suis allée voir sur le site où il y a  effectivement des notices d’explication.

Ce n’est pas très compliqué en soi. On enlève le sticker du support adhésif et on le colle sur le mur.

C’est après que ça se corse. Pour protéger le sticker, il y a un papier transfert qu’il faut retirer. Avant cela, il faut bien appuyer sur le sticker avec une raclette (j’ai utilisé ma carte du Forem ^^) pour qu’il adhère au mur. Et moi, j’ai du tasseau sur mes murs donc une sorte de papier peint. Je n’avais pas envie de tout détapisser, le risque étant de me retrouver avec un mur qui n’a peut-être pas été bien plâtré, j’ai donc juste peint dessus. Ma surface n’est pas nette et lisse donc le sticker a très mal adhéré et j’ai galéré pour enlever le papier transfert.

Cela m’a bien pris 40 minutes et comme je l’ai placé haut, je m’en suis tirée avec un énorme torticolis et un joli mal de dos. J’ai dû enlever doucement le papier transfert lettre par lettre, en m’assurant qu’elles adhèrent bien au mur.

Au final, j’adore le rendu ! La qualité du sticker est très bonne, IDzif propose un bon rapport qualité prix, il faut juste être très patient entre la commande et la livraison.

J’espère juste que je ne vais pas rentrer du boulot et trouver des lettres par terre dans les jours qui viennent…

Je décore

Des crevettes à la place des poissons

30 janvier 2011

Contrairement à ce que vous pourriez penser, on ne va pas parler cuisine dans ce billet. Même si j’adore manger des crevettes.

Etant donné que je vais bientôt déménager et devoir aménager mon intérieur, je passe une bonne partie du temps que je peux passer sur Internet à naviguer sur des sites de déco. Et un jour, je suis tombée sur ça:

ecosphere avec crevettes

Ces jolies boules sont en fait des écosphères. Et dedans, on ne trouve pas des poissons rouges mais on y trouve… des crevettes !

A la base, je m’étais dis que quand j’emménagerais dans mon propre chez moi, j’aurai des poissons rouges. Premier hic, le bocal. Il faudra trouver un endroit sécurisé où le mettre pour que Lina ne puisse pas aller à la pêche ni le faire dégringoler. Second hic, les poissons rouges ont tendance à être suicidaires. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les statistiques. La plupart des gens de mon entourage ayant eu des poissons rouges dans un bocal les ont retrouvés morts, par terre, car ils avaient sauté de leur bocal. Véridique. Troisième hic, l’air de rien un poisson rouge ça se nourrit et son bocal doit être nettoyé. Et j’ai déjà bien assez à faire avec Lina à ce niveau là !

L’écosphère est apparue à moi comme la solution idéale. Et si ça ne passionne pas Lina je m’en fous, parce que c’est beau. Oui, sachez qu’un des arguments primordiaux dans la décision d’achat d’une fille, c’est l’esthétique. Et sur un meuble design, ca sera juste, esthétiquement parlant, parfait. Et les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas !

ecosphere avec une crevette

L’écosphère présente tous les avantages. Il s’agit d’un système inventé par la NASA dans le but d’observer la cohabitation d’animaux et de végétaux. C’est un écosystème qui se gère tout seul. Il ne faut pas donner à manger aux crevettes, il ne faut pas changer l’eau non plus. C’est notre planète en miniature, et ce concept nous permet d’observer la vie sous-marine. Bref, non seulement c’est joli et décoratif mais en plus c’est pédagogique.

Je suis très curieuse de savoir comment se gèrent la vie et la mort des crevettes. Si elles vont se reproduire souvent, et si elles meurent qu’est-ce qu’il se passe, est-ce qu’elles vont se désintégrer ou se bouffer entre elles. Bref, j’ai de nombreuses questions !

L’écosphère est donc devenue une idée fixe et reste immanquablement sur ma liste « idées déco ».

Mais parce que le monde n’est pas rose et que nous ne vivons pas au milieu des bisounours, il y a bien un inconvénient à l’écosphère: son prix !

Compter entre 99€ (10 cm de diamètre) et 1900€ (35cm de diamètre) pour en accueillir une chez vous ! En ce qui me concerne, j’hésite entre deux modèles: à 149€ et 199€.

Ca fait cher la crevette.